Défrisage: tout ce que vous devez savoir

POSTED BY Teresia Wellness Coach from Spain | Sep, 24, 2019 |
Défrisage: tout ce que vous devez savoir

Nos conseils si vous comptez passer le pas avec le défrisage!

Comme on dit souvent, on ne naît jamais totalement satisfait de son corps! Nous trouvons toujours une partie de notre corps à critiquer (notre nez, notre taille, nos cheveux, notre bouche,..), spécifiquement les femmes. Heureusement, avec les cheveux, il est tout à fait possible de réaliser quelques changements. De nombreuses femmes ont d’ailleurs recours au défrisage.

Le défrisage consiste à modifier la texture des cheveux bouclés ou crépus afin de les rendre beaucoup plus lisses sur la durée.

Comment cela fonctionne?

On applique un produit sur les longueurs des cheveux et on le laisse reposer durant 15 à 20 minutes. Plus le cheveux est crépu, plus le temps de pose sera long. L’application du produit n’est pas facile puisque la crème ne doit pas entrer en contact avec la peau. Le port des gants est donc recommandé. Vous pouvez aussi protéger votre peau à l’aide d’un produit isolant (vaseline). Vous pouvez le faire chez vous ou chez un coiffeur.

Type de défrisage

Il existe 2 types de défrisage: le défrisage doux et le défrisage fort. Le défrisage doux utilise la technologie thiolée et est recommandé pour les cheveux bouclés ou légèrement frisés. La chevelure retrouve sa texture naturelle entre 3 et 6 mois suivant la densité du cheveu.

Le défrisage fort est recommandé pour les cheveux très frisés à crépus et utilise la technologie alcaline.

Il est conseillé de limiter l’opération à trois fois par an maximum et d’attendre 6 mois minimum entre deux défrisages.

Des dangers?

Les allergies ne sont pas épargnées et de nombreuses femmes témoignent d’ailleurs d’une mésaventure avec leur défrisage. Certaines ont vécue l’atroce sensation de brûlure sur le cuir chevelu après le séchage et ont terminé la journée aux urgences. Ou bien encore la perte de cheveux. Il est peut être plus rassurant de le faire chez le coiffeur avec un professionnel, mais le risque zéro n’existe pas.